English
Recherche multicritères

50 millions d'euros pour les sous-traitants

La commission pour le soutien aux sous-traitants de la filière automobile, installée le 10 septembre dernier, a présenté le 24 novembre ses conclusions à Christian Estrosi. Le ministre chargé de l'Industrie a annoncé la création d'un fonds de 50 millions d'euros destiné aux entreprises sous-traitantes de la filière automobile. Dans chaque grande région automobile, un"guichet unique" conseillera et orientera les PME du secteur sur les outils disponibles en matière de financement et d'accompagnement des mutations économiques.

La commission pour le soutien aux sous-traitants de la filière automobile, réunissant constructeurs, équipementiers, sous-traitants, fédérations professionnelles, organismes de recherche, organisations syndicales et élus, a notamment pour objectif de proposer des mesures à court terme pour soutenir les sous-traitants en difficulté et d'apporter des solutions à moyen et long termes afin de mieux accompagner la structuration de la filière.

A l'issue de la présentation des conclusions, le ministre de l'Industrie a détaillé les mesures ciblées prises en faveur des PME du secteur.

Financement des sous-traitants

Ce fonds est créé au sein du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA). Il est opérationnel et étudie d'ores et déjà deux dossiers d'investissement. Il pourra effectuer ses premiers investissements dès la fin 2009. Une trentaine d'entreprises pourraient en bénéficier, a précisé le ministre de l'Industrie.

Le fonds a été doté :

 

Accompagnement des mutations stratégiques et économiques

Les réflexions sur l'évolution de l'emploi dans la filière automobile doivent se poursuivre, a insisté Christian Estrosi. Un groupe de travail ad hoc, placé auprès de la Plateforme automobile (lieu d'échange entre les organisations professionnelles et les acteurs de la filière), sera donc mis en place et présentera des propositions au ministre à la mi-janvier. Pour apporter un éclairage technique et anticiper au mieux les surcapacités des différents secteurs de la filière automobile, un "conseil scientifique" va être créé au sein de cette Plateforme automobile.

Dans les grandes régions de l'industrie automobile, un"guichet unique" constitué sous l'égide du préfet renseignera les PME de la filière sur les différents outils disponibles en matière de financement et d'accompagnement des mutations économiques.

Enfin, l'Etat financera des diagnostics stratégiques pour les PME du secteur qui en feront la demande.

Innovation

Il existe de nombreux pôles de compétitivité très importants dans le secteur automobile : Moveo, ID4Car, Véhicule du Futur, etc. Pour améliorer la coordination entre ces différents pôles, Christian Estrosi a annoncé la mise en place d'un "comité de labellisation conjoint pour les projets dont l'aide requise est supérieure à 1,5 million d''euros".

Source : http://www.gouvernement.fr/gouvernement/50-millions-d-euros-pour-soutenir-la-filiere-des-sous-traitants-automobiles

Partenaires fondateurs de Haute-Savoie Sous-Traitance Avec le soutien de
HAUTE SAVOIE SOUS TRAITANCE http://www.haute-savoie-sous-traitance.com